icon-lexique phone icon-sorties icon-absenteisme icon-clients icon-commentMandater icon-commentMandater2 icon-commentMandater3 icon-commentMandater4 icon-commentMandater5 icon-consequences icon-contact icon-cvm icon-cvm2 icon-engagements icon-expertise icon-expertise2 icon-info icon-intervention icon-intervention-header icon-legislation icon-mentions icon-presse icon-probleme-connexion icon-salaire icon-salaire2 icon-salaire3 icon-statistiques icon-sthetoscope icon-tarifs icon-temoignages mediverif mediverif-white icon-mediverif

Qu’est-ce qu’un contrôle arrêt maladie

Si l’assurance maladie peut envoyer des médecins chez les personnes arrêtées pour qu’ils attestent de la validité de l’arrêt maladie, ainsi que du respect de ses conditions, elle n’est pas le seul organisme à pouvoir réaliser ce genre de contrôle. En effet, un employeur peut tout à fait mandater une société privée comme Mediverif pour qu’elle réalise un contrôle arrêt maladie. Comment cela fonctionne ? Comment faire pour avoir recourt à ce genre de service ? Quel tarif pour un contrôle médical privé ? Mediverif vous explique tout ce qu’il y a à savoir sur le contrôle arrêt maladie.

Comment se déroule un contrôle arrêt maladie ?

Vous avez un doute sur la validité d’un arrêt de travail pour l’un de vos salariés ? Sachez que depuis 1936 dans le secteur public et 1978 dans le secteur privé, vous pouvez mandater un organisme de contrôle médical tel que Mediverif pour vous assurer de sa validité. Si vous choisissez cette option, nous envoyons dans un délai de 24 à 48 h un médecin agréé diplômé et inscrit au Conseil national de l’ordre des médecins, au domicile de votre salarié, afin qu’il procède à une contre-visite médicale.
Une fois sur place, le docteur a pour mission de déterminer si l’arrêt de travail est médicalement justifié. Si le salarié est effectivement inapte au travail, sa situation reste inchangée. Au contraire :

  • Si ce dernier est apte à travailler
  • S’il refuse de se soumettre au contrôle
  • S’il est absent durant les heures de présence obligatoire
  • Si son adresse est erronée

Son complément de salaire versé par l’employeur peut être suspendu, et ceci, à compter du jour du contrôle.

Quoi qu’il en soit, après chaque contrôle, le médecin en charge rédige un rapport mentionnant les résultats de la contre-visite et ce document est envoyé à l’employeur. Toutefois, les pathologies de la personne arrêtée (si pathologie il y a) ne sont pas mentionnées sur le document, car elles relèvent du secret médical. Pour finir, le médecin doit aussi envoyer le compte-rendu de son contrôle à l’assurance maladie. En fonction des résultats, la CPAM peut prendre la décision de suspendre les indemnités journalières ou de procéder à un autre contrôle.

Le contrôle médical pour lutter contre les arrêts maladie abusifs

Vous l’aurez compris, le contrôle médical peut être très utile pour lutter contre l’absentéisme, car il permet de dissuader les salariés d’avoir recourt à des arrêts maladie abusifs. Ce genre de comportement peut mettre en péril la solidité d’une entreprise, en diminuant la productivité, mais surtout en affaiblissant la cohésion des équipes ; élément qui peut être essentiel dans bon nombre de sociétés.

Quels tarifs pour ce genre de contrôle ?

Bien sûr, mandater une entreprise pour qu’elle réalise un contrôle médical à un coût. Le tarif d’un contrôle médical Mediverif est de 99 euros hors taxes ; une somme qui peut vite être amortie. En effet, si le contrôle authentifie que le salarié fraude, l’entreprise peut être en droit de ne plus lui verser ses indemnités complémentaires. Vous arrêtez ainsi de rémunérer un employé absent, mais apte à venir travailler.

Pour faire passer une contre-visite médicale à l’un de vos salariés, contactez Mediverif . Notre vaste réseau de médecins, couvrant la France entière, nous permet d’intervenir rapidement afin de vous aider à lutter contre l’absentéisme abusif.


Je souhaite mandater un contrôle médical