icon-lexique phone icon-sorties icon-absenteisme icon-clients icon-commentMandater icon-commentMandater2 icon-commentMandater3 icon-commentMandater4 icon-commentMandater5 icon-consequences icon-contact icon-cvm icon-cvm2 icon-engagements icon-expertise icon-expertise2 icon-info icon-intervention icon-intervention-header icon-legislation icon-mentions icon-presse icon-probleme-connexion icon-salaire icon-salaire2 icon-salaire3 icon-statistiques icon-sthetoscope icon-tarifs icon-temoignages mediverif mediverif-white icon-mediverif

Comment faire face aux absences d'un salarié ?

Les absences de longues durées ou répétitives d’un salarié, qu’elles soient justifiées ou injustifiées, sont perturbantes pour une entreprise, notamment au sein de petites structures. Alors, comment faire face aux absences de salariés ? Comment réagir face à un salarié qui multiplie les arrêts de travail ? Quelle procédure suivre ?

Si l’absence d’un salarié pour des raisons médicales est jugée abusive ou suspecte, l’employeur peut recourir à une contre-visite, à condition qu'il verse un complément de salaire. Ceci, pour valider ou invalider l’arrêt maladie en cours et déterminer la durée de l'absence.

Si le médecin contrôleur justifie l’arrêt, connaître sa durée exacte permet à une société de s’organiser au mieux pendant l’absence du salarié concerné et trouver des solutions de remplacement.

Si l’arrêt est injustifié, que le salarié est absent en dehors des heures de présence obligatoire ou qu’il refuse le contrôle, l’employeur peut supprimer le versement du complément de salaire. Si le résultat est autre que justifié, le médecin contrôleur doit transmettre son rapport à la CPAM dans les 48h. Sur la base de ce rapport, l’Assurance maladie peut également décider de suspendre les indemnités journalières. Dans la pratique, les CPAM ne suspendent quasiment jamais les IJSS.

Retour aux questions