icon-lexique phone icon-sorties icon-absenteisme icon-clients icon-commentMandater icon-commentMandater2 icon-commentMandater3 icon-commentMandater4 icon-commentMandater5 icon-consequences icon-contact icon-cvm icon-cvm2 icon-engagements icon-expertise icon-expertise2 icon-info icon-intervention icon-intervention-header icon-legislation icon-mentions icon-presse icon-probleme-connexion icon-salaire icon-salaire2 icon-salaire3 icon-statistiques icon-sthetoscope icon-tarifs icon-temoignages mediverif mediverif-white icon-mediverif

Mon salarié a des heures de sortie libres, puis-je le contrôler ?

Un salarié qui s’est vu accorder des heures de sorties peut-il être contrôlé ? Oui, simplement dans ce cas de figure, nous perdons le côté inopiné du contrôle médical puisque nous sommes obligés de le convoquer régulièrement au cabinet du médecin contrôleur. En effet une visite à domicile classique a de fortes chances de déboucher sur un constat d’absence. Or un tel résultat ne vous servirait à rien puisque votre salarié a en effet le droit de s’absenter.

Le versement des indemnités octroie à l’employeur le droit d’organiser une contre-visite médicale chez l’un de ses salariés en arrêt. Le salarié en question n’est pas tenu d’être informé de la visite du médecin contrôleur. Néanmoins, dans le cas où la salarié s’est vu autoriser des heures de sorties par son médecin, un rendez-vous doit être fixé au domicile de l’employé malade ou au cabinet du médecin. Les heures de sortie autorisées ne peuvent être un motif pour le salarié de refuser le contrôle d’arrêt maladie réclamé par l’employeur. Auquel cas, ce refus peut entraîner l’arrêt du versement des indemnités par l’employeur car l’absence du salarié devient injustifiée.

Retour aux questions