icon-lexique phone icon-sorties icon-absenteisme icon-clients icon-commentMandater icon-commentMandater2 icon-commentMandater3 icon-commentMandater4 icon-commentMandater5 icon-consequences icon-contact icon-cvm icon-cvm2 icon-engagements icon-expertise icon-expertise2 icon-info icon-intervention icon-intervention-header icon-legislation icon-mentions icon-presse icon-probleme-connexion icon-salaire icon-salaire2 icon-salaire3 icon-statistiques icon-sthetoscope icon-tarifs icon-temoignages mediverif mediverif-white icon-mediverif

Arrêt de travail de complaisance

En tant qu’employeur, vous êtes confrontés à une augmentation de ce que vous pensez être des faux arrêts de travail ? Comment réagir face aux abus de certains salariés en matière d'arrêt maladie ? Mediverif vous répond.

Certificat médical de complaisance : quels moyens d'action ?

Face aux faux arrêts maladie, les sanctions existent. Quels moyens d'action mettre en place afin de lutter contre les arrêts de travail douteux et les faux certificats médicaux ?

De nombreux employeurs cherchent des solutions face à l'absentéisme au travail d'un ou plusieurs salariés. Et pour cause : ces pratiques peuvent rapidement pénaliser le bon fonctionnement de l'activité d’une entreprise.

Vous avez de sérieux doutes quant à la validité du certificat médical de l’un de vos salariés ? Si vous versez des compléments de salaire à un employé absent pour raison de santé, un recours est possible. Vous pouvez en effet procéder à un contrôle médical (ou contre-visite médicale), à l’aide d’un professionnel de santé agréé.

La contre-visite médicale constitue une véritable méthode dissuasive pour lutter contre les absences injustifiées et l'arrêt de travail de complaisance de certains salariés. Sa procédure est simple : vous mandatez Mediverif depuis notre site Internet. Sous 24 à 48 heures, nous envoyons un médecin de notre réseau de professionnels de santé agréés afin d’effectuer une nouvelle auscultation du salarié absent. Cet examen médical a le plus souvent lieu à son domicile et en dehors de ses heures de sortie autorisées. Ceci, afin de vérifier l’incapacité de l’employé à travailler pour des raisons spécifiques de santé.
Si le médecin contrôleur juge que l’arrêt maladie et le certificat médical sont injustifiés, votre salarié peut choisir de rester en arrêt. Le cas échéant, ou si le salarié refuse de se prêter à un contrôle, vous pouvez en revanche supprimer les indemnités que vous lui versez. La Caisse Primaire d’Assurance Maladie peut également agir en ce sens. Dans certains cas très particuliers, le licenciement peut être envisagé. Il vous faudra cependant prouver devant une juridiction que les absences abusives et répétées perturbent trop fortement l'activité de votre entreprise. Il est à noter que cet élément reste très difficile à prouver.

Derrière les faux arrêts de travail, l'analyse des causes d'un fort taux d'absentéisme

L'arrêt de travail de complaisance, ou absence abusive, représente un coût important pour les entreprises qui versent des compensations de salaire aux employés en arrêt maladie injustifié. En effet, de nombreuses entreprises se retrouvent contraintes d’embaucher des personnes en contrat précaire afin de les remplacer. Par ailleurs, l’absentéisme peut fortement désorganiser une activité, nuire à l'image d'une entreprise et dégrader l'ambiance de travail au sein des équipes.
Comment résorber le problème des faux arrêts maladie ? La contre-visite médicale permet de résoudre une partie du problème d'absentéisme en entreprise. Toutefois, un grand nombre d'arrêts de travail de complaisance peut être révélateur d’un certain malaise au sein d'une société. Au-delà du contrôle et des sanctions, il est donc primordial d'analyser le phénomène d'absentéisme en profondeur afin de mieux cerner les problèmes et les résoudre ensemble.

Les salariés ne se mettent pas forcément en arrêt par plaisir. Certains peuvent souffrir d’un manque de reconnaissance ou ressentir un mal-être au travail. Dans le cadre de la lutte contre l’absentéisme en entreprise, quelles sont les mesures possibles ? Il est conseillé de revoir éventuellement l'organisation du travail, la répartition des tâches, le management, ou encore les possibilités d'évolution de carrière. Ces éléments peuvent constituer d’importants facteurs de stress et ainsi être liés à une profonde démotivation des salariés. Ainsi, associer le contrôle médical à une réflexion approfondie au niveau des ressources humaines et sur le mode de management peut être utile et efficace. Il en va en effet de l’implication des employés dans leur travail, une source de motivation par ailleurs avérée.

Vous souhaitez en savoir plus sur le contrôle médical afin de mieux lutter contre l'absentéisme en entreprise ? Contactez Mediverif, nous vous accompagnons et vous conseillons.


Contactez-nous